Au centre de votre poitrine, il y a un petit tunnel musculaire qui sépare l’extrémité de votre œsophage de votre estomac. Considérez-le comme un poing qui peut être fermé hermétiquement. Cela s’appelle votre sphincter œsophagien inférieur (SOI). Lorsque vous mangez, le poing doit être ouvert et lâche, afin que la nourriture puisse se rendre à votre estomac. Mais à tout autre moment (sauf si vous devez vomir), le sphincter doit être bien fermé. Cela empêche tous les aliments et les liquides digestifs de remonter. Le reflux acide est juste le résultat d’un sphincter lâche alors qu’il devrait être serré. Cela ne signifie pas qu’il y a trop d’acide gastrique.

Votre estomac produit plusieurs sucs digestifs différents. Un acide dominant est l’acide chlorhydrique (HCl). L’un des acides les plus puissants de la nature, le HCl est conçu pour réduire la dégradation des protéines. Cela fait également partie de votre fonction immunitaire passive, tuant des agents pathogènes qui pourraient autrement pénétrer et s’installer dans vos intestins. Si vous mettez du HCl directement sur votre main, cela vous brûlera rapidement – gravement. Un autre composant clé du « jus digestif » est la pepsine, une enzyme digestive qui décompose les protéines. L’acide Chlorydrique active la pepsine et commence la digestion des protéines.

Si les sucs digestifs sont au mauvais endroit, ça fait mal. En partie, à cause de l’acidité et parce que la pepsine commence à digérer vos tissus au lieu de votre déjeuner! La recherche animale montre également que si la pepsine se situe dans l’œsophage cela déclenche une cascade inflammatoire qui pourrait être le plus grand facteur de douleur lors des reflux. Les cellules de la muqueuse de l’estomac sont recouvertes de mucus pour les protéger des sucs digestifs. La doublure de votre œsophage n’est pas aussi bien protégée. Donc, lorsque le SOI est lâche et que ces jus bouillonnent vers le haut, ça fait mal. Le reflux acide n’est pas une preuve d’un excès d’acide gastrique; c’est une preuve d’acide gastrique au mauvais endroit.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez avoir un reflux acide. Je vais partager certains de mes meilleurs conseils pour faire disparaître le reflux acide :

Ralentissez, asseyez-vous et mâchez, mâchez, mâchez. C’est ce que j’appelle l’hygiène alimentaire. Beaucoup d’entre vous mangent si vite que les repas ressemblent à une course contre la montre. Essayez de mâcher vos aliments jusqu’à ce qu’ils soient presque liquides. Cela réduit considérablement le travail de votre estomac.

Évitez le « Big Gulp ». Certes, il est bon d’avoir un peu d’eau avec vos repas, mais de nombreuses personnes utilisent l’heure des repas comme une occasion (peut-être même la seule fois par jour) pour faire le plein et s’hydrater. Trop de liquide pendant les repas peut diluer l’acide gastrique et le rendre moins puissant, entraînant des ballonnements. Les aliments peuvent rester dans votre estomac plus longtemps qu’ils ne le devraient et fermenter. Le gaz s’accumule, mettant des pressions sur le sphincter œsophagien qui finit par s’ouvrir, provoquant des symptômes de reflux. Essayez d’avoir une hydratation régulière entre les repas et ayez juste une petite boisson à portée de main pendant vos repas pour aider à nettoyer votre palais.

Trop de choses dans un petit sac. Parfois, votre SOI se soulève par le volume de nourriture que vous essayez de mettre dans votre ventre. Cela est particulièrement vrai lorsque vous mangez au restaurant. La recherche montre une meilleure digestion pour les personnes qui mangent de plus petits repas. Si vous mangez plus lentement, vous permettez également aux déclencheurs hormonaux naturels de satiété du corps (par exemple, la cholécystokinine)de fonctionner correctement, donc vous mangez en moins grande quantité car vous vous sentez plus vite rassasié. Il faut compter environ 20 minutes avant que les sécrétions des hormones de satiété se produisent. Essayez de vous arrêter de manger juste avant de ne plus avoir faim et laissez la satiété venir.

Portez des vêtements amples autour de votre abdomen. Si vous portez une ceinture serrée, vous exercez une pression énorme sur vos organes digestifs. Cela peut pousser la nourriture et les fluides digestifs vers le haut et au-delà de votre SOI.

Répondez à un besoin de magnésium. Il s’agit d’un problème répandu et d’une carence nutritionnelle courante. Un grand nombre de personnes n’obtiennent pas un apport optimal en magnésium. Il est moins présent dans les sols agricoles maintenant, donc il est moins présent dans vos aliments! Un faible taux de magnésium peut provoquer une contraction excessive des muscles ou des spasmes irréguliers. Cela inclut les relâchements du SOI. Je recommande souvent la forme glycinate de magnésium car elle est facile à trouver et bien tolérée et absorbée. Si vous souffrez également de constipation régulière, pensez plutôt au citrate de magnésium.

Arrêtez de manger des aliments qui provoquent des reflux gastriques. Les déclencheurs les plus puissants sont: les sauces tomates cuites, les jus d’agrumes, le café, le thé noir, les sodas, l’alcool, les aliments poivrés ou épicés, la friture, le chocolat et les aliments ou produits contenant de la menthe (par exemple gomme, menthe, dentifrice, thé). L’élimination – ou du moins la réduction spectaculaire – de ces aliments tout en travaillant sur d’autres causes profondes peut apporter un soulagement rapide important.

Ne mangez et ne buvez rien 2-3 heures avant le coucher. Le reflux peut souvent être pire la nuit. C’est à ce moment là que tous vos muscles se détendent au moins un peu, y compris votre SOI, de plus vous êtes en position horizontale, ce qui favorise les remontées acides. Évitez de manger pendant 2-3 heures avant de vous coucher est également un excellent moyen d’améliorer la qualité de votre sommeil.

Fight-or-Flight comme mode de vie. Notre culture nous encourage à faire du go-go-go et du do-do-do qui favorise le stress mental / émotionnel chronique. Lorsque vous êtes en mode « combat ou fuite », il est tout à fait normal que le fonctionnement du corps diminue les sécrétions digestives et le péristaltisme afin de soutenir d’autres fonctions corporelles qui favorisent la survie (par exemple, courir pour votre vie). Et ces sécrétions sont très fortement réduites (30-60%)! Vous êtes destinés à vivre principalement avec votre système nerveux en mode parasympathique actif (alias « repos et digestion »). Cela est particulièrement vrai au moment des repas et c’est pourquoi quelques respirations apaisantes et un effort conscient pour s’asseoir et détendre votre corps avant, pendant et après le repas peuvent aider à atténuer le reflux acide.

Sensibilités alimentaires. Les produits laitiers (par exemple le lait, le fromage, la crème, la crème glacée) sont un déclencheur majeur des reflux gastriques. L’élimination des produits laitiers de l’alimentation apporte un énorme soulagement. D’autres sensibilités alimentaires peuvent également jouer (par exemple le gluten, le soja). Dans la plupart des cas, une expérience d’élimination simple fonctionne très bien (par exemple, 2-3 semaines d’élimination totale avant la réintroduction – une catégorie d’aliments à la fois tous les trois jours).

Source : acid-reflux-truths-and-myths

Comments are closed.